Les DIAGNOSTICS OBLIGATOIRES avant la démolition d’un bâtiment

diagnostics-immobiliers-obligatoires
Notez cet article

Tous projets de démolition demandent généralement la mise en place de certains diagnostics immobiliers. Ces diagnostics sont obligatoires et permettent de garantir la sécurité des personnes qui travaillent sur le chantier. C’est une démarche imposée par différents textes de loi régissant les travaux dans le domaine du bâtiment. Bien entendu, l’utilité de ces diagnostics touche également le traitement des déchets résultants des procédures de démolitions. Quels sont ces diagnostics obligatoires ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

Le diagnostic Gestion de Déchets de démolition

Le Diagnostic Gestion de Déchets fait partie des contrôles à réaliser sur un chantier de démolition. Cette démarche est réalisée avant le dépôt de permis de démolition et la signature d’un devis. Son objectif consiste à identifier et à quantifier les déchets réutilisables et ceux qui doivent être traités après déconstruction. Il est nécessaire pour les bâtiments à risques tels que les usines ou bâtiments de stockage. Cette réglementation concerne aussi les locaux d’une superficie supérieure à 1000 m2.

La réalisation d’un diagnostic pour la gestion des déchets doit généralement être confiée à des professionnels certifiés. Ils sont chargés de procéder aux repérages des déchets et à l’organisation de leur gestion. Leur travail implique aussi le suivi et le triage de ces déchets en vue d’un traitement ou d’une réutilisation. Cela permet d’éviter tous retards ou tous arrêts des travaux. Et, une fois les démolitions faites, le maître d’ouvrage doit réaliser un formulaire de récolement à fournir à l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Le diagnostic Amiante avant démolition

L’amiante est l’un des matériaux dangereux que vous pouvez retrouver sur un chantier de démolition. De ce fait, il est important de mettre en œuvre un diagnostic amiante avant démolition ou DAAD. Il s’agit d’un contrôle réalisé sur les bâtiments commerciaux ou les maisons dont le permis de construire a été délivré avant juillet 1997. Il a pour but le repérage, le retrait ainsi que le confinement des installations pouvant présenter des traces d’amiantes.

Le diagnostic amiante avant démolition est une démarche nécessitant une véritable expertise technique. Il est donc important de la confier à un diagnostiqueur certifié. Celui-ci doit effectuer la rédaction d’un plan de retrait des matériaux à risques après inspection du chantier. Ce plan est fourni aux structures de prévention ainsi qu’à l’inspection du travail. Le rapport réalisé est utile pour prévenir les risques sanitaires et mettre en place les mesures de protection nécessaires.

Le diagnostic Termites

Que ce soit pour une construction ou une rénovation, la mise en œuvre d’un chantier de démolition nécessite un diagnostic termites. Les termites constituent une des principales sources de dégradations au sein des maisons. Elles s’attaquent à bon nombre de structures si elles ne sont pas traitées efficacement. Ainsi, lors d’une démolition dans une zone à risque, il est important d’analyser l’ensemble des structures en bois et réaliser les procédures de traitement qui s’imposent.

Le diagnostiqueur doit réaliser différents contrôles pour vérifier la présence de fourmis blanches sur les matériaux en bois à démolir. Il peut ensuite élaborer un rapport d’inspection évoquant s’il y a présence de contamination ou non. Dans le cas d’une contamination, l’entreprise de démolition doit être mise au courant de la situation et le site doit subir une désinfection. Les bois infectés peuvent être traités par des produits anti-termites ou détruits sur place.

Le repérage plomb

Le plomb est un métal très nocif pour la santé des personnes. En effet, sa manipulation peut entraîner des maladies plus ou moins graves. Il est donc important de veiller à la sécurité des personnes qui travaillent sur un chantier de démolition en effectuant un diagnostic plomb. Il s’agit d’une étude à réaliser sur les bâtiments anciens pouvant contenir des matériaux à forte teneur en plomb. Elle consiste notamment à effectuer divers repérage et analyses.

Le repérage plomb est, comme l’ensemble des diagnostics obligatoires, une opération difficile à mener. L’intervention d’un professionnel est requise pour sa réussite. Il s’occupe du contrôle des peintures et autres revêtements et du diagnostic des poussières. Une fois son constat réalisé, il sera plus facile de déterminer les démarches de traitement nécessaires à réaliser ou non. Il n’est plus nécessaire de réaliser des analyses si le taux de plomb est plus petit que le seuil fixé par les réglementations.